À ce jour, les données d’évaluation sur les pratiques de diagnostic des infections à Clostridium difficile et sur la prise en charge thérapeutique des patients sont souvent limitées tant au niveau d’un hôpital qu’au niveau régional, voire national. C’est pourquoi nous proposons de mettre en place un observatoire national d’évaluation des pratiques au niveau des établissements de santé en France.

Cet observatoire est soutenu par la SPILF, la SFM et la SF2H et est mené sous l’égide du comité scientifique national.

L’observatoire prévoit que tous les centres utilisateurs de DIFTEC puissent y participer. Pour cela, chaque centre doit s’engager à renseigner tous les épisodes d’infection à Clostridium difficile pendant au moins un mois par semestre.

Le comité scientifique s’engage à analyser les données au niveau national et à transmettre les résultats globaux et locaux aux centres participants. Pour toute publication des résultats, l’ensemble des centres participants à cet observatoire sera mentionné.

Le CNR (Centre National de Référence du Clostridium difficile) s’engage à caractériser les souches de Clostridium difficile associés à tous les épisodes d’ICD renseignés pour l’observatoire pendant la période choisie et à les communiquer aux centres participants.

Si vous décidez de participer, nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire à DIFTEC puis de retourner le coupon de participation rempli.

Nous comptons sur vous pour faire de l’observatoire national DIFTEC un succès permettant d’évaluer les pratiques et ainsi améliorer la prise en charge des patients ayant une infection à Clostridium difficile.

Le Comité Scientifique DIFTEC